Impressions de monotypes au Parc de la Bouvaque

  • Somme

Retour sur l’impromptu de Raphaëlle Peria à Abbeville, le 3 novembre 2021.

Au bord des marais du parc de la Bouvaque, Raphaëlle Peria a installé son barnum. Sur l’une des parois, quelques œuvres accrochées pour une exposition éphémère. À côté, la presse à gravure attend de révéler les dessins que les passants réaliseront. Durant 3 heures, une quarantaine de promeneurs de tous âges s’approchent, d’abord timidement, des dessins sur photographies accrochés. Raphaëlle Peria engage alors la discussion. L’artiste leur explique au-delà de sa technique de travail, son intérêt pour certaines espèces d’oiseaux en voie de disparition présentées ici.  Elle propose ensuite au passant de dessiner puis d’imprimer, grâce à la presse, leur propre monotype d’oiseau en s’inspirant des espèces qui volent dans les marais alentours. Pas facile pour tous de comprendre comment l’image imprimée ressort en miroir après son passage sous presse. Les plus jeunes tentent d’écrire à l’envers leurs prénoms ou ceux de leurs oiseaux imaginaires pour les voir apparaître dans le bon sens. Chacun repart avec son dessin et un regard un peu différent sur les volatiles qui nous entourent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *