Effacer la forêt

  • Somme

Retour sur l’impromptu de Raphaëlle Peria mené le vendredi 19 Novembre à l’école primaire les Cardamines d’Abbeville.

Les élèves de CM2 de Mme Rèche ne savent pas que cet après midi ce ne sera pas leur maîtresse qui fera le cours. À leur entrée dans la classe, ils découvrent qu’est projeté sur le tableau d’école… un tableau d’artiste. Raphaëlle Peria, l’artiste justement, est présente dans la classe pour les accueillir. Après avoir observé la véritable œuvre de plus près, chaque élève est invité à deviner avec quelle technique elle est réalisée. « C’est de la peinture » répond timidement un premier élève. « Il y a des trucs de collés » dit un autre. « Non, c’est plutôt de la couture sur le papier » s’exclame sa voisine. « Je crois que c’est fait sur ordinateur » tente un quatrième. La réponse n’est pas si simple à trouver.

Les élèves visionnent un film qui leur explique tout. Avec de petits outils tranchants, l’artiste décortique l’image. Elle soulève le papier photographique ou le détruit, ne faisant apparaître rien d’autre que du blanc sur l’image, elle la transforme.

Raphaëlle Peria propose aux élèves de transformer eux aussi des photographies de forêts. Armés de feutre-peinture blanc, par petits groupes, ils se mettent au travail. Durant presque 2h, petits points, hachures, lignes et autres motifs viennent blanchir les différentes parties de la photographie pour mieux les révéler. Buissons, touffe d’herbe, feuillages, branchages, troncs, les éléments se transforment au fur et à mesure. Tout en effaçant la forêt, les élèves prennent alors conscience du foisonnant ensemble de végétations qui la composent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *