De la magie dans l’air à Avion

Bastien d’Asnières et Marc Feld étaient réunis ce mercredi 24 novembre 2021 pour jouer leur Magic Music Hall à la Maison des Habitants d’Avion (62). Deux représentations se sont succédées pour le plaisir des enfants et de leurs parents. Au total, dix représentations de ce spectacle proposée par la compagnie ACSV-Théâtre du Maraudeur sont proposées dans le cadre de Plaines d’été.

« Mais c’est pas possible ! Mais c’est pas possible ! », s’exclame un jeune garçon assis au deuxième rang. Marc Feld, magicien, enchaîne les tours sous le regard éberlué du public. Une quinzaine d’enfants accompagnés de leurs parents sont assis face aux artistes. « Nous avons eu quelques désistements en raison des fermetures de classe et de la situation sanitaire, explique Michel Grabowski, Directeur des affaires culturelles de la ville d’Avion. La représentation de 17h00 sera plus remplie normalement ». Qu’importe le nombre, « le fluide passe » entre le public et les artistes.

« C’est un luxe de venir jouer hors les murs, explique Bastien d’Asnières, musicien, à la fin du spectacle. Cela prend tout son sens de venir chercher les gens là où ils sont, en dehors des théâtres et de son public archétypal, plutôt âgé et bourgeois. Là, nous sommes en intimité, c’est frais et agréable de pouvoir entendre les exclamations des enfants, poursuit le musicien. Je pouvais observer la truculence dans l’œil d’une petite fille. »

Pendant le spectacle, Bastien est occupé à retranscrire un univers sonore teinté de mystère, de cosmos et de dissonances. A l’aide de son joyeux bazar – trompette bouchée, boîte à musique, basse électrique, tabla – le musicien accompagne le magicien et son public.

Du vide, de la musique et des mathématiques

« Comment ça fonctionne ? » répète Marc Feld, en finissant un tour. « Je pense que c’est en partie grâce à la musique de Bastien car la tête des musiciens et aussi vide que la tête des magiciens, et la magie a besoin de vide ».

Ou ne serait-ce grâce aux mathématiques ? Marc propose alors au public de vivre une « expérience magico-mathématique ». Le spectacle ne manque pas d’humour. Et le public rit, s’étonne, réagit : « Alors là, je suis scotchée, j’vais cogiter toute la soirée pour comprendre », interpelle une dame à la fin du spectacle.

« J’essaye que le magicien ne soit pas quelqu’un qui a un pouvoir sur les autres, mais quelqu’un qui partage, qui joue avec l’imagination du public, explique Marc Feld. Le magicien est un raconteur d’histoire. La proximité du hors cadre permet un autre rapport avec le public, celui du spectacle vivant. »

Dans le cadre du dispositif Plaines d’été, la municipalité d’Avion a choisi de travailler avec deux compagnies. Le 15 décembre prochain, Marc Feld reviendra avec un philosophe extravagant, Pierre Cleitman, pour deux nouvelles représentations magiques. Le 1er décembre, ce sera le tour de la compagnie Atmosphère de présenter son spectacle. « C’est important pour nous de faire venir les artistes sur notre territoire, encore sinistré par la fermeture des mines, explique Michel Grabowski. Nous avons l’habitude, même en dehors de Plaines d’été, de travailler avec des compagnies régionales pour faire venir la culture là où sont les habitants. »


Sidonie Hadoux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *