Arts de la rue

Elles s’appellent Gabriella Mitral, Marina Tsvetaïeva, Ovida Delect ou Sadako Kurihara. Elles sont chilienne, russe, française et japonaise et leurs noms, trop souvent tus, ont résonné, en cet fin d’après-midi d’été au Fort de Condé. Grâce à l’entremise de la compagnie Rêvages et son spectacle Un ver dehors.

À la découverte des femmes poètes

Elles s’appellent Gabriella Mitral, Marina Tsvetaïeva, Ovida Delect ou Sadako Kurihara. Elles sont chilienne, russe, française et japonaise et leurs noms, trop souvent tus, ont résonné, en cet fin d’après-midi d’été au Fort de Condé. Grâce à l’entremise de la compagnie Rêvages et son spectacle Un ver dehors.

La veilleuse au fil de l’eau

La Veilleuse au fil de l’eau, c’est parti pour 10 jours d’itinérance le long du Canal de la Somme avec les artistes Véronique Lesperat-Hequet et Sophie Matel avec le Tas de Sable – Chés panses vertes.